Valeurs de revente : le Diesel toujours en odeur de sainteté

Avec les nouvelles restrictions de circulation pour les Vignettes Crit’air 4 et 5 dans le Grand Paris, se pose pour les automobilistes roulant en Diesel récent la question de la valeur de revente de leur véhicule. L’Argus a mobilisé ses données et ses compétences pour en avoir le cœur net.

A l’heure où les véhicules diesel subissent de plein fouet les restrictions de circulation en ville, l’augmentation des taxes sur le carburant, ou encore la réduction drastique de l’offre en neuf, ce type de motorisation ne représente aujourd’hui plus que 34,5 % du mix de ventes de véhicules neufs au premier quadrimestre 2019, contre encore 72,9% en 2012. Pourtant les deux tiers du parc français roulent toujours au gasoil, soit environ 21 millions d’unités. Pour les possesseurs de diesel, en particulier les plus récents, l’inquiétude est donc légitime quant aux perspectives de revente de leur véhicule et à la valeur de celui-ci. Et ce, d’autant plus que certains médias spécialisés ou généralistes ne se privent pas de marteler que « le Diesel ne vaut plus rien », au risque de générer une prédiction auto-réalisatrice !

Les véhicules diesel ne représentent aujourd’hui plus que 34,5 % du mix de ventes de véhicules neufs au premier quadrimestre 2019, contre 72,9 % en 2012.

L’étude de l’évolution des prix, un exercice périlleux

Aussi, le Groupe Argus a souhaité trancher la question, en mobilisant son historique de données exclusives de transactions de concessionnaire à particulier pour observer l’évolution des prix de vente réels. Avec un premier constat qu’il est indispensable de partager : suivre l’évolution des prix moyens dans le temps sur des biens aussi hétérogènes que les automobiles d’occasion ne saurait constituer une méthode d’analyse robuste. En effet, l’observation montre que la composition du parc français évolue d’année en année, avec une montée en puissance des segments supérieurs et des carrosseries type SUV, plus chers à l’achat comme à la revente. Aussi conviendrait-il de comparer segment à segment, mais là encore les chiffres sont têtus : conséquence logique du retour des petits rouleurs vers les motorisations essence ces dernières années les Diesel se montrent de plus en plus âgés et kilométrés, donc logiquement moins chers. D’où la nécessité de comparer les valeurs segment à segment, sur des âges et kilométrages comparables. Mais même à ce niveau de détail, les résultats risquent d’être biaisés par la qualité de l’échantillon observé, avec en particulier des effets de mode sur certains modèles, le vieillissement de certaines gammes, ou encore de la présence croissante des finitions supérieures, qui peuvent influer à la hausse ou à la baisse sur la moyenne.

Pour découvrir la suite de cet article, rendez-vous sur pro.largus.fr.

Découvrez notre Livre Blanc
Perspectives : quel est l’avenir des flottes automobiles ?

En savoir plus sur les solutions Hyundai Entreprises ?

* Champ obligatoire

J’accepte de recevoir, par email, téléphone, courrier et sms, les offres et promotions relatives aux produits et services proposés par Hyundai Motor France et/ou son réseau de distributeurs et réparateurs agréés ainsi que des enquêtes d’opinion et de satisfaction client en lien avec ces produits ou services (par exemple : offre commerciale, financement, jeux, entretien et accessoires). Vous pouvez à tout moment vous désabonner de nos communications. En savoir plus

 
Confidentialité des données personnelles
Hyundai Motor France recueille vos données personnelles afin de mieux identifier vos besoins et nous permettre, ainsi qu’à notre réseau de distributeurs et réparateurs agréés en France, de vous proposer nos produits et services et vous tenir informé(e) de l’actualité de la marque si vous le souhaitez. En donnant votre consentement, vous êtes informé(e) que vos données personnelles (par ex : nom, prénom, adresse postale, email, téléphone, genre …) fournies à Hyundai Motor France ou à son réseau de distributeurs et réparateurs agréés pourront faire l’objet d’un traitement informatique par le biais des applications suivantes : Siebel et Actito afin de vous adresser et personnaliser les offres ou informations en fonction de vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus sur la manière dont nous utilisons vos données personnelles et vos droits d’accès, de modification et de suppression, vous pouvez consulter notre politique relative à la protection de la vie privée en cliquant sur le lien suivant http://www.hyundai.fr/a-propos/rgpd Vous pouvez à tout moment procéder au retrait de votre consentement en formulant votre demande à contact-donnees@hyundai.fr ou en écrivant par courrier à l’adresse suivante : Hyundai Motor France Service Marketing 6-26 Boulevard National CS 80010 92257 La Garenne Colombes Cedex et/ou en adressant votre demande auprès du Distributeur et/ou Réparateur Agréé qui vous aurait contacté directement. Vous pouvez retrouver la liste du réseau en cliquant sur le lien suivant : http://hyundai.fr/reseau/trouver-un-distributeur.
 
Opposition au démarchage téléphonique
Conformément à la loi n° 2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation (1) (Article 9), vous pouvez vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique sur le site http://www.bloctel.gouv.fr/