Bonus/malus, indemnité kilométrique, contrôle technique, … : tout ce qui change en 2019

Nouveau barème du bonus/malus écologique, taxation des pick-ups, nouvelle grille de l’indeminité kilométrique, mise en place du fichier des véhicules assurés. Voici toutes les mesures qui entrent en vigueur en 2019 et qui vont impacter votre quotidien.

Chaque nouvelle année apporte son lot de changements d’ordre fiscal, juridique et social. Le secteur automobile n’est pas épargné par les évolutions réglementaires.

Finances/fiscalité :

Au chapitre finances et fiscalité, la nouvelle grille du bonus-malus écologique a été adoptée mi-décembre dans le cadre du projet de loi de Finances 2019. Concrètement, le seuil de déclenchement de ce mécanisme a été abaissé. Cette « taxe additionnelle » en fonction des émissions de dioxyde de carbone voit donc son seuil de départ être ramené à 35 euros pour 117 g CO2/km contre 50 euros pour 120 g CO2/km en 2018, pour atteindre progressivement 10 500 euros à 191 g CO2/km.

En parallèle de la grille du bonus/malus écologique, la grille des indemnités kilométriques évolue également au 1er janvier 2019. Le Premier ministre, Édouard Philippe a annoncé que cette augmentation se ferait « en faveur des petites cylindrées ». La revalorisation du barème a été fixé à 10% pour les véhicules de 3 chevaux fiscaux (CV) ou moins et à 5% pour les véhicules de 4 CV et plus.

Concernant l’épineuse question de la taxation des pick-ups, là encore, les députés ont fini par trancher, après avoir bataillé pendant plusieurs semaines. Ainsi, les picks-up –utilisés à des fins autres qu’utilitaire– seront bien soumis à la TVS et au système du bonus/malus écologique. Leurs (futurs) propriétaires seront redevables de la première dès le 1er janvier 2019 et du malus à partir du 1er juillet 2019. Petite subtilité cependant, seuls les pick-ups à 5 places seront soumis à cette double taxation.

Pour découvrir la suite de cet article, rendez-vous sur automobile-entreprise.com.